7 minute read  

Chercher une assurance peut être long, et même fastidieux. C’est pourquoi TruShield Assurance veut rendre votre expérience aussi simple et agréable que possible. Notre but est de déboulonner les mythes qui entourent l’assurance pour petites entreprises et d’aider nos clients à protéger leurs finances en leur expliquant bien les risques auxquels ils sont exposés. Nous savons que votre temps est précieux, et c’est pourquoi nous faisons tout ce que nous pouvons pour vous simplifier la vie. Voici huit types d’assurance que tout propriétaire de petite entreprise devrait connaître.

Les types d’assurance pour petites entreprises à connaître

Assurance de la responsabilité civile des entreprises

Si vous deviez choisir une seule assurance pour votre petite entreprise, c’est probablement l’assurance de la responsabilité civile qu’il faudrait prendre. Peu importe le secteur d’activité (services professionnels ou créatifs, commerce de détail, construction, etc.), toutes les petites entreprises s’exposent à des réclamations en responsabilité civile. L’assurance de la responsabilité civile des entreprises vous protège contre deux grandes catégories de réclamations : celles pour dommages corporels et celles pour dommages matériels.

Les propriétaires de petite entreprise sont souvent visés par des réclamations pour dommages corporels. Quand quelqu’un se blesse, on présume qu’il y a eu une certaine forme de négligence, ce qui ne veut pas dire que l’entreprise en est fautive. Parfois, même si la victime est responsable de ses blessures, elle pourrait vous poursuivre malgré tout. Ces recours en justice coûtent beaucoup de temps et d’argent, et vous pourriez être condamné à verser une indemnisation pour les souffrances endurées et la perte de salaire, et à acquitter les frais médicaux et juridiques.

Quant à la possibilité de réclamation pour dommages matériels, elle devrait être prise très au sérieux par les propriétaires de petite entreprise. En effet, une réclamation pour les dommages causés aux biens d’un tiers peut se traduire par d’énormes frais juridiques, et même entacher votre réputation auprès de vos clients. Par exemple, si un client de votre boutique de dépannage informatique affirme que son ordinateur a été endommagé pendant qu’il se trouvait en votre possession, vous pourriez faire l’objet d’une poursuite pour dommages matériels. Sachez aussi que dans bien des cas, les réclamations portent simultanément sur des dommages matériels et sur d’autres questions de responsabilité civile. Il n’est pas rare qu’un incident relève à la fois de la responsabilité civile pour dommages matériels et de celle associée aux produits.

Assurance des pertes d’exploitation

Au cours des dernières années, le Canada a connu son lot de catastrophes naturelles particulièrement dévastatrices. Il suffit de penser aux inondations qui ont frappé l’Alberta en 2013 et au feu de forêt qui a ravagé Fort McMurray en 2016 pour comprendre à quel point l’assurance des pertes d’exploitation est importante pour les propriétaires de petite entreprise. Cette protection permet aux entreprises de continuer d’avancer après un sinistre majeur grâce à une aide financière servant à payer les factures, les salaires et les autres frais d’exploitation récurrents en attendant qu’elles se remettent sur pied. La planification de la continuité des activités va de pair avec l’assurance des pertes d’exploitation, et tous les propriétaires de petite entreprise et d’entreprise en démarrage devraient se pencher sur la question. Il est essentiel d’évaluer les risques qui guettent votre entreprise et de préparer un plan détaillé qui vous aidera à atténuer les répercussions d’un sinistre.

Assurance de la responsabilité civile associée aux produits

Cette assurance est particulièrement importante pour les entreprises qui vendent des produits, comparativement à celles qui fournissent des services. La responsabilité civile associée aux produits fait référence aux situations où l’on arrive à imputer la faute à l’origine d’un problème avec un produit à l’entreprise qui l’a vendu. Si votre entreprise est tenue pour responsable d’un problème avec un de ses produits, vous pourriez vous retrouver au cœur d’une poursuite judiciaire qui vous coûtera temps et argent. Mais si vous souscrivez une assurance de la responsabilité civile associée aux produits, vous n’aurez pas à assumer tous les frais juridiques et médicaux de ce genre de réclamations. Voici certains incidents qui constituent souvent un motif de réclamation en responsabilité civile associée aux produits.

  • Défectuosité d’un produit
  • Dommages corporels causés par un produit
  • Dommages matériels causés par un produit
  • Intoxication alimentaire causée par des aliments ou des boissons

Assurance de la responsabilité professionnelle

Peut-être qu’au lieu de vendre des produits, vous fournissez des services professionnels ou créatifs. Il vous faut alors une assurance de la responsabilité civile professionnelle, qu’on appelle aussi assurance Erreurs et omissions, ou assurance contre les fautes professionnelles dans le cas des professionnels de la santé. Les propriétaires d’entreprise ont recours à cette protection lorsqu’un client affirme qu’une erreur ou une omission dans les services reçus leur a occasionné des pertes financières. Imaginons par exemple qu’un nouveau restaurateur retient vos services de designer d’intérieur et que vos travaux s’étirent au-delà de la date prévue au contrat, ce qui le force à retarder l’ouverture de son restaurant. Il pourrait alors vous poursuivre pour la perte de revenu subie, et votre assurance de la responsabilité civile professionnelle prendrait en charge une partie des frais qui découlent de cette poursuite. Les propriétaires de petite entreprise qui exercent l’une des professions suivantes auraient intérêt à souscrire cette assurance :

  • Graphistes
  • Concepteurs Web
  • Rédacteurs
  • Consultants
  • Comptables
  • Techniciens en technologies de l’information
  • Courtiers
  • Conseillers en finances
  • Photographes
  • Conseillers en relations publiques

Assurance des cyberrisques

Le numérique prend de plus en plus de place dans nos vies, et les menaces de cyberattaques et d’atteinte à la protection des données se multiplient. Beaucoup de propriétaires de petite entreprise pensent que leur taille les place à l’abri de ces attaques, mais en réalité, elles sont une cible de choix pour certains pirates informatiques, car elles sont moins bien préparées et protégées que les sociétés plus grandes. Ce type de sinistre ne fera pas qu’amputer vos profits, il mettra aussi à mal vos relations avec les clients. Selon une étude, 73 % des consommateurs hésiteraient à refaire affaire avec une entreprise qui n’aurait su protéger leurs données, et un tiers d’entre eux fermeraient leurs comptes en ligne ou rompraient tout lien avec une entreprise qui aurait été victime d’une atteinte à la protection des données. Une assurance des cyberrisques peut vous aider à couvrir les frais liés à une violation des données ou à une intrusion dans vos systèmes informatiques (ordinateurs, réseaux ou autres).

73 % des consommateurs hésiteraient à refaire affaire avec une entreprise qui n’aurait su protéger leurs données.

Assurance contre le bris d’équipement

Peu importe le type de petite entreprise que vous exploitez (services professionnels, commerce de détail, construction, etc.), il est fort probable que vous ayez besoin d’équipement pour mener vos activités quotidiennes – un banc de scie industriel ou un four électrique par exemple. Dans tous les cas, un bris d’équipement inattendu pourrait vous mettre des bâtons dans les roues. Une assurance contre le bris d’équipement vous aidera à couvrir les frais de réparation ou de remplacement de l’équipement endommagé par un sinistre assuré.

Assurance des biens des entreprises

Votre entreprise est née d’une idée de génie, mais il faut plus que du génie pour la faire tourner. Que votre petite entreprise soit en démarrage ou qu’elle soit bien implantée, il est primordial de protéger le bâtiment qui l’abrite de même que son contenu. Une assurance des biens des entreprises couvrira une partie des frais de réparation ou de remplacement de l’équipement, des stocks, du mobilier et des ordinateurs et des autres appareils électroniques endommagés par un sinistre assuré. Elle pourrait même s’appliquer aux biens extérieurs comme les affiches, les clôtures, les arbres et les arbustes. En cas de dommages causés par un sinistre assuré, la bonne assurance peut vous aider à limiter les conséquences à long terme et à réduire votre temps d’arrêt, ce qui favorisera la continuité de vos activités et les bonnes relations avec vos clients.

Assurance automobile des entreprises

Saviez-vous que les produits et l’équipement professionnels endommagés dans un accident de la route ne sont pas nécessairement couverts par une assurance auto des particuliers? Il existe des différences majeures entre l’assurance auto des entreprises et celle des particuliers qui pourraient exposer les propriétaires de petite entreprise à des risques. Si vous utilisez régulièrement votre véhicule personnel dans un cadre professionnel, vous devriez penser à souscrire une assurance auto des entreprises. Vous hésitez? Posez-vous les questions suivantes :

  1. À qui appartient le véhicule? Êtes-vous le propriétaire, ou est-ce l’entreprise? Si le véhicule est immatriculé au nom de l’entreprise, il vous faut une assurance auto des entreprises.
  2. À quoi sert le véhicule? Faites-vous des livraisons? Visitez-vous plusieurs chantiers par jour? Offrez-vous des services de traiteur mobile sur une base régulière? Si vous utilisez votre véhicule personnel pour transporter de l’équipement et des outils ou pour livrer des aliments, des matériaux ou des produits, vous devez souscrire une assurance auto des entreprises.
  3. Êtes-vous chauffeur pour une entreprise de covoiturage commercial? Si vous êtes chauffeur pour une entreprise de covoiturage commercial, vous devez contacter votre courtier ou votre agent d’assurance pour vérifier si votre assurance des particuliers couvre cette activité ou s’il vous faut une assurance auto des entreprises.

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables des pertes pouvant découler de leur utilisation. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.