4 minute read  

S’il y a une chose sur laquelle la plupart des propriétaires de petite entreprise sont d’accord, c’est que chaque dollar compte – tout particulièrement en phase de démarrage. Il est primordial de budgéter ses dépenses, et l’assurance devrait toujours être une priorité. Sans protection adéquate, votre entreprise sera exposée à quantité de risques et de pertes. Les biens sont au nombre des actifs à protéger. Peu importe où vous exercez vos activités (à domicile ou dans un local commercial), il vous faut une bonne assurance des biens pour vous couvrir en cas de sinistre. Les propriétaires de petite entreprise considèrent parfois l’assurance comme une dépense supplémentaire, mais il existe tout de même des trucs pour réduire sa prime.

Conseils pour faire baisser votre prime d’assurance des biens

Augmentez votre franchise

En principe, plus la franchise est élevée, plus la prime est basse. La franchise correspond à la part d’un sinistre que l’assuré doit prendre en charge avant que son assurance n’entre en jeu. Si un incendie cause pour 3 000 $ de dommages à vos biens par exemple, vous devrez acquitter la franchise avant d’obtenir un quelconque remboursement de votre assureur. Si cette franchise est de 500 $, c’est le montant que vous devrez débourser. Mais attention : augmentez votre franchise seulement si vous savez que vous pourrez la payer en cas de sinistre.

Magasinez

Ce n’est pas le choix qui manque en assurance des biens, alors n’acceptez pas la première soumission les yeux fermés. Approchez différents assureurs pour voir ce qu’ils ont à offrir; vous aurez ainsi une idée du prix moyen d’une assurance et de ce qu’on considère comme une prime modérée ou élevée. Voici quelques façons d’évaluer vos options :

  • Demandez à vos amis et à votre famille pourquoi ils sont satisfaits de leur compagnie d’assurance.
  • Demandez à votre courtier (le cas échéant) de vous présenter les offres de quelques assureurs.
  • Informez-vous directement auprès des compagnies d’assurance sur les façons de réduire votre prime.
  • Consultez les évaluations et les commentaires en ligne sur différents assureurs pour en savoir plus sur l’expérience client.
  • Demandez des soumissions en ligne lorsque c’est possible, il vous sera alors plus facile de comparer les prix.

Regroupez vos assurances

En faisant appel à un seul assureur pour tous vos besoins, vous pourriez obtenir une réduction de prime. Par exemple, s’il vous faut aussi une assurance auto des entreprises parce que vous utilisez un véhicule pour affaires, vous pourriez économiser sur votre prime en souscrivant les deux assurances (biens et auto) auprès du même assureur. Avant de choisir un assureur, renseignez-vous sur les offres groupées. Et si vous souscrivez déjà une assurance des biens, voyez avec votre courtier, votre agent ou un représentant du service à la clientèle s’il est possible de regrouper des assurances.

Faites des versements annuels

La plupart des assureurs proposent différentes options de paiement. Ils acceptent généralement les versements mensuels, trimestriels et annuels. Si vous payez l’intégralité de la prime à l’entrée en vigueur du contrat (au lieu de faire des versements périodiques), certains assureurs vous offriront un rabais. À tout le moins, vous ne payerez pas d’intérêts.

Prenez des mesures de sécurité

Les propriétaires de petite entreprise peuvent aussi faire baisser leur prime d’assurance en renforçant la sécurité de leurs installations. À titre d’exemple, certains assureurs vous offriront une réduction si vous vous dotez de gicleurs hautement performants. Il serait aussi intéressant d’avoir :

  • des systèmes d’alarme;
  • des caméras de surveillance;
  • des extincteurs;
  • des avertisseurs d’incendie;

TruShield Assurance propose à ses clients le service Assistance Gestion du risque*. Consultez-le pour en savoir plus sur la gestion des risques au sein de votre entreprise.

Réévaluez votre assurance en cours d’année.

Vos besoins en matière d’assurance des biens peuvent évoluer en fonction de diverses situations, et effectuer des changements ou des ajouts majeurs à vos installations en cours de contrat pourrait faire augmenter ou diminuer vos paiements. La valeur du bâtiment est l’un des facteurs pris en compte dans le calcul de la prime. Donc, si votre propriété gagne en valeur à la suite de travaux, il est possible que la prime grimpe aussi. Mais des rénovations qui diminuent le risque de sinistre peuvent avoir l’effet contraire. Par exemple, votre prime risque de baisser si vous refaites la toiture, puisque la plupart des assureurs voient d’un meilleur œil les propriétés avec une toiture de 20 ans ou moins. Peu importe la nature des rénovations, vous devez en informer votre assureur pour qu’il ajuste votre assurance en conséquence, sans quoi vous vous exposez à des risques et à des pertes financières.

Soyez fidèle

Si vous êtes satisfait de votre assureur, n’allez pas voir ailleurs. Un bon dossier et une relation de qualité développée au fil des ans se traduiront souvent par une réduction de prime. Si vous payez toujours à temps et avez un dossier de sinistres vierge (ou presque), il y a de bonnes chances pour que votre prime diminue avec le temps.

Vous magasinez une assurance pour votre petite entreprise? Essayez l’Assistant en assurance de TruShield. En répondant à quelques questions en ligne, vous obtiendrez une soumission gratuite, sans engagement de votre part.

* Le service ne constitue pas un contrat d’assurance, et il n’est pas offert avec toutes les assurances.

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables des pertes pouvant découler de leur utilisation. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.