2 minute read  

Pour déterminer sur quels fronts votre petite entreprise est la plus vulnérable, nous nous basons sur les sinistres les plus courants dans ce segment. Plus une entreprise est petite, plus les conséquences financières d’une poursuite ou d’un sinistre non assuré seront grandes. En sachant quels sinistres sont les plus susceptibles de toucher votre petite entreprise, vous serez mieux outillé pour prévenir les risques.

Cinq sinistres courants que les propriétaires de petite entreprise devraient avoir à l’œil :

Atteinte à la réputation

Les réclamations pour diffamation et violation de la vie privée, soit les atteintes à la réputation, sont celles qui coûtent le plus cher aux petites entreprises. Heureusement, les propriétaires de petite entreprise peuvent prendre des mesures pour les éviter, comme la vérification des antécédents, la correction des épreuves publicitaires et la rédaction d’un plan d’intervention en cas d’urgence.

Accidents de la route

Tout le monde a déjà entendu parler d’accidents de la route ou connaît quelqu’un qui en a eu un. En effet, l’affluence grandissante sur les routes a entraîné une hausse des incidents impliquant des véhicules motorisés. Pour prévenir les risques qu’un accident survienne dans le périmètre de votre entreprise ou qu’un de vos employés en ait un, prenez vos précautions. Par exemple, vérifiez le dossier de conduite de chaque employé avant son embauche et, si vous êtes dans la restauration, éliminez les primes pour la rapidité des livraisons.

Incendies

Bon an, mal an, les incendies demeurent une grande source d’inquiétude pour les entreprises. Une assurance propose divers degrés d’indemnisation à ceux qui voient leurs biens ravagés par les flammes. Ce genre de sinistre, qui touche 10 % des propriétaires de petite entreprise, coûte en moyenne 35 000 $. Vérifiez si vous êtes assuré pour la valeur à neuf des biens détruits par le feu ou pour la valeur au jour du sinistre. Consultez notre blogue pour savoir quelles mesures de prévention des incendies vos employés et vous pouvez prendre.

Responsabilité civile associée aux produits

La responsabilité civile associée aux produits fait référence à la responsabilité qui incombe à toutes les parties prenant part au processus de fabrication d’un produit donné pour les dommages causés par ce produit. Comme les réclamations en responsabilité civile associée aux produits ne remettent généralement pas en cause la vigilance des responsables, elles peuvent s’avérer très complexes. La première chose à faire est de vérifier si vous êtes couvert contre ce risque. Dans le cas contraire, renseignez-vous sur la protection qui conviendrait le mieux à votre entreprise

Dommages corporels ou matériels causés à un client

Vous devez assurer la sécurité des clients qui franchissent vos portes, car si quelqu’un se blesse sur le périmètre de votre entreprise, il pourrait présenter une réclamation contre vous. Les dommages corporels les plus fréquents sont ceux causés par une chute. Pour prévenir les incidents, assurez-vous que les voies d’accès sont bien dégagées, que les planchers sont secs et que l’éclairage est adéquat pour que tout le monde voie où il met les pieds.

En prêtant attention à ces sinistres courants, les propriétaires de petite entreprise seront mieux à même de déterminer les protections dont ils ont besoin.

Articles Liés :