3 minute read  

Avoir son entreprise de construction, quelle belle aventure professionnelle! On travaille de ses mains, on est son propre patron et on aide les gens à construire la maison ou le bureau de leurs rêves. Nous encourageons les entrepreneurs (ceux qui ont une clientèle directe tout comme ceux qui travaillent en sous-traitance) à exploiter leur fibre entrepreneuriale, mais nous aimerions les mettre en garde contre certains risques qui pourraient leur coûter leur chemise. Des formations de sécurité, procédures de gestion du risque et mesures de prévention adéquates vous aideront à vous protéger, mais il vous faut aussi une bonne assurance. Voici certains risques que vous devez avoir à l’œil.

Trois risques courants pour les entrepreneurs en construction

Risque de responsabilité civile

Comme vous le savez, un chantier de construction n’est pas toujours l’endroit le plus sécuritaire du monde. Quelle que soit votre spécialité (démolition, électricité, carrelage ou autre), votre travail comporte des risques associés à la responsabilité civile, qu’il s’agisse de dommages corporels (subis par vous, vos employés ou vos clients) ou de dommages matériels causés aux biens d’un tiers. Même une petite erreur de bonne foi ou un bref moment d’inattention pourrait endommager gravement les biens d’un client ou provoquer un accident sur le chantier.

Vous avez votre propre clientèle? Vous travaillez en sous-traitance? Qu’importe! Si les choses tournent mal, on pourrait vous en imputer la faute, et même vous poursuivre pour des milliers de dollars. Une assurance de la responsabilité civile des entreprises serait alors fort utile pour protéger vos finances et celles de votre entreprise. Les entrepreneurs devraient aussi envisager de se protéger contre les risques après travaux, au cas où des dommages couverts surviendraient une fois le chantier terminé. Si vous faites parfois affaire avec des sous-traitants, sachez que leur travail n’est pas nécessairement couvert par votre assurance de la responsabilité civile. Les propriétaires de petite entreprise devraient donc toujours demander une preuve d’assurance à leurs collaborateurs. En cas de problème, ils éviteront ainsi d’en faire les frais.

Risque de dommages matériels

Il va de soi que si vous êtes sur la route ou n’êtes pas au chantier, vous rangez vos outils et votre équipement en lieu sûr. Mais qu’arriverait-il en cas d’inondation ou d’incendie? Toutes sortes d’incidents pourraient endommager les outils indispensables à votre travail. Pour limiter les coûts de réparation ou de remplacement, ne manquez surtout pas d’assurer vos biens et votre équipement convenablement.

L’assurance des biens des entreprises et l’assurance des pertes d’exploitation sont deux protections très importantes pour les entrepreneurs. En cas de sinistre assuré, la première vous aidera à couvrir les dommages causés à votre atelier, à son contenu et au matériel, tandis que l’assurance des pertes d’exploitation compensera une partie de vos pertes de revenu et vous aidera à couvrir les frais d’exploitation en attendant la reprise de vos activités. Par exemple, si tout votre équipement électrique subit de graves dommages parce que votre atelier a été inondé, cette assurance palliera une partie du manque de revenu jusqu’à ce que vos outils aient été réparés ou remplacés. Et si vous devez vous relocaliser temporairement, elle couvrira aussi une partie des frais.

Risque le vol

Le vol est un véritable fléau sur les chantiers de construction. Même si vous prenez soin de ranger vos outils en lieu sûr, de les étiqueter clairement et de bien les protéger, vous ne pouvez pas contrer tous les risques. En outre, il n’y a pas deux chantiers pareils et les mesures de sécurité varient beaucoup, ce qui ne vous facilite pas la tâche. Les outils de construction sont très prisés des voleurs, car ils sont souvent laissés sans surveillance et se revendent facilement sur le marché noir. Les appareils électriques, les matériaux et le fil de cuivre sont également un butin de choix. Faire réparer ou même remplacer l’équipement indispensable volé coûte cher, et les propriétaires d’entreprise doivent prendre les mesures qui s’imposent. Une bonne assurance vous aidera à couvrir les coûts d’un vol et pourrait même vous rembourser les frais de location d’outils en attendant que vous ayez remplacé les vôtres.

Protégez vos finances

L’assurance ne sert pas seulement à protéger votre entreprise contre les sinistres; elle vous procure aussi la tranquillité d’esprit, à vous comme à vos clients actuels et futurs. Souscrire la bonne assurance vous aidera à gérer les imprévus sans faire un trou dans votre budget. D’ailleurs, si vous pouvez présenter une preuve d’assurance à vos clients, ils sauront que vous êtes un professionnel digne de confiance.

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus pour responsables des pertes pouvant découler de leur utilisation. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.