6 minute read  

Ça prend des nerfs d’acier pour gérer une entreprise de construction, surtout quand il faut gérer les conséquences d’un sinistre. Mais nous sommes là pour vous renseigner sur les sinistres fréquents dans le domaine de la construction et vous aider à les prévenir. Que vous soyez un constructeur résidentiel, un entrepreneur en rénovation, un poseur de systèmes intérieurs, un électricien ou un spécialise des réparations en tout genre, vous devez prémunir votre entreprise contre les sinistres qui suivent afin d’éviter des pertes importantes.

Trois sinistres qui pourraient nuire à votre entreprise

1. Un voleur pourrait planter le dernier clou dans le cercueil de votre entreprise

Le vol est un problème courant pour les détaillants, mais les entrepreneurs devraient aussi s’en méfier. Il n’y a pas si longtemps, trois hommes de Waterloo en Ontario ont été accusés du vol de plus de 5 000 $ d’équipement et d’outils – ils s’étaient introduits sur plusieurs chantiers de la région pour voler perceuses, scies circulaires et autres outils du genre. Toujours en Ontario, à London, une entreprise locale s’est fait voler à 10 reprises depuis 2015, et les voleurs sont partis avec certains articles valant pas moins de 20 000 $. À la Ville, on a recensé environ 60 incidents en 2016, et au moins 69 en 2017.

Il peut en coûter jusqu’à 20 000 $ pour remplacer certains outils volés sur les chantiers de construction.

Les entrepreneurs devraient prendre la prévention du vol très au sérieux. Si vous devez remplacer de l’équipement ou des outils, la facture pourrait grimper rapidement, mais si vous n’êtes pas équipé correctement, vous pourriez perdre des revenus. Votre entreprise a-t-elle les moyens d’assumer ces coûts? Voici quelques conseils pour prévenir les vols sur les chantiers :

  1. Dressez un inventaire détaillé et à jour de votre équipement. Notez la marque et le modèle des outils, les numéros de série et d’identification, les dates d’achat, la valeur ou le prix d’achat; décrivez chaque produit et prenez des photos.
  2. Conservez tous les reçus et toutes les factures d’achat. Ces documents vous seront utiles si vous devez présenter une demande d’indemnisation à votre assureur.
  3. Rangez vos outils sous clé, dans un endroit fiable et bien éclairé, chaque fois que vous quittez le chantier.
  4. Dotez-vous d’un bon système de vidéosurveillance pour avoir le chantier à l’œil même quand vous n’y êtes pas.
  5. Mettez en place un bon programme de prévention des sinistres. Mettez vos employés à contribution et enseignez-leur les bonnes pratiques.

Malheureusement, les mesures de prévention ont leurs limites. Il est donc très important d’avoir aussi une bonne protection. L’assurance des biens des entreprises de TruShield Assurance vous aidera à limiter les coûts en cas de vol ou d’autres sinistres qui pourraient endommager vos biens, comme :

  • les incendies;
  • le vandalisme;
  • les inondations;
  • les pannes mécaniques ou électriques.

2. Il suffit d’une erreur de bonne foi pour que les choses partent en vrille

On a beau être très perfectionniste, les erreurs, ça arrive. Les dommages aux biens d’un tiers constituent un sinistre courant pour les entrepreneurs. Voici un exemple : si vous abîmez le comptoir et les armoires de cuisine d’un client pendant que vous installez son lave-vaisselle, vous devrez peut-être le dédommager. Et ce n’est qu’un scénario parmi tant d’autres; selon les dégâts causés, les réclamations pour dommages matériels peuvent aller jusqu’à 100 000 $. Sans assurance, c’est vous qui risquez d’avoir à payer toute la note.

Sans assurance, c’est vous qui risquez d’avoir à payer pour tous les dommages matériels.

Avant de céder à la panique, regardez la définition de l’assurance de la responsabilité civile des entreprises. Mieux encore, la voici : l’assurance de la responsabilité civile des entreprises protège les propriétaires de petite entreprise qui sont tenus pour responsables des dommages corporels ou matériels causés à un tiers. Autrement dit, si quelqu’un vous poursuit parce qu’il affirme avoir subi des dommages corporels ou matériels en raison de votre négligence, c’est vers cette assurance que vous vous tournerez. Ainsi, si vous cassez accidentellement une fenêtre et qu’on juge que vous êtes responsable des dommages, l’assurance de la responsabilité civile des entreprises couvrira une partie des coûts.


3. Un accident de la route pourrait conduire votre entreprise à sa perte

Nous avons quelques questions pour vous. Répondez franchement, il en va des finances de votre entreprise.

  1. Utilisez-vous votre véhicule personnel pour aller sur les chantiers?
  2. Transportez-vous régulièrement de l’équipement professionnel dans votre véhicule personnel?
  3. Est-ce que vos employés prennent régulièrement votre véhicule personnel pour le travail?
  4. Annoncez-vous votre entreprise sur votre véhicule?

Si vous avez répondu « oui » à l’une de ces questions, vous auriez intérêt à souscrire une assurance automobile des entreprises. Les accidents de la route sont fréquents chez les entrepreneurs, et sans assurance auto des entreprises, vous devrez peut-être assumer les frais de réparation ou de remplacement.

Saviez-vous que si vous faites de la publicité sur votre véhicule, vous n’êtes peut-être pas couvert par votre assurance auto des particuliers?

Il existe quelques différences importantes entre l’assurance auto des particuliers et celle des entreprises qui placent les propriétaires d’entreprise dans une position précaire. Disons que vous transportez des outils et de l’équipement de grande valeur dans votre camionnette et que vous avez un accrochage en vous rendant sur un chantier. Il se peut que votre assurance des particuliers couvre les dommages au véhicule, mais elle ne vous remboursera peut-être pas les dommages à vos biens professionnels (c’est-à-dire les outils qui se trouvent dans votre camionnette). Selon ce que vous transportez au moment de l’accident et la gravité des dommages, la facture pourrait être salée. Nos données sur l’indemnisation révèlent que même si l’accrochage est mineur, les dommages à un véhicule d’entreprise peuvent aller jusqu’à 10 000 $ en moyenne. Dans les pires scénarios, lorsque le véhicule est déclaré perte totale, le coût moyen d’un accident peut atteindre 30 000 $. Voici une autre information qui vous intéressera : si vous faites la promotion de votre petite entreprise sur votre véhicule, votre fournisseur d’assurance des particuliers pourrait carrément refuser de couvrir les dommages en cas d’accident. Alors avant d’apposer cette excellente publicité personnalisée sur votre camionnette, parlez à votre assureur.

Vous souhaitez protéger votre véhicule d’entreprise? DEMANDEZ UNE SOUMISSION

Petite entreprise, grandes responsabilités

Dans les faits, gérer une entreprise de construction n’est pas toujours facile. Connaître les risques qui guettent votre entreprise au quotidien vous aidera à mieux vous préparer et à éviter des sinistres potentiellement dévastateurs. Et avoir les crayons les plus aiguisés de la boîte… à outils, ça ne nuirait pas non plus. En souscrivant une assurance qui vous protégera adéquatement, vous ajoutez une autre pierre importante à l’édifice de votre petite entreprise de construction. L’assurance de la responsabilité civile, l’assurance des biens et l’assurance auto des entreprises ne sont que quelques exemples de ce que TruShield Assurance peut faire pour vous aider à vous protéger contre les risques.

Vous souhaitez protéger financièrement votre entreprise de construction contre les sinistres?

En savoir plus et souscrire!

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus pour responsables des pertes pouvant découler de leur utilisation. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.