2 minute read  

La plupart d’entre nous savent que les cybercrimes sont à la hausse et que nos ordinateurs (portables ou non) sont vulnérables. Mais ce qui est moins connu, c’est que les téléphones peuvent aussi être la cible d’une cyberattaque.

Les téléphones intelligents sont maintenant dans la mire des pirates informatiques en raison des renseignements personnels et financiers qu’ils contiennent. La plupart des téléphones sont peu protégés, notamment contre les logiciels malveillants. Si vous leur ouvrez la porte, les créateurs de tels logiciels accéderont à vos courriels et à vos listes de contacts, surveilleront vos messages personnels et s’empareront de vos données importantes, comme le mot de passe de votre compte bancaire en ligne. Même s’il n’y a pas d’application bancaire sur votre téléphone, les applications de messagerie que vous utilisez ont peut-être été contaminées par un logiciel espion, compromettant ainsi les renseignements que vous auriez pu y transmettre.

Comme vous avez probablement reçu des appels frauduleux de numéros locaux ou étrangers, vous jugez peut-être les messages texte plus sûrs. Mais il faut d’abord vérifier qu’ils proviennent de sources fiables. Si le texto contient un lien, soyez vigilant et ne cliquez pas dessus, à moins que vous attendiez ce message, sans quoi vous risquez de télécharger un virus sur votre téléphone ou de vous laisser convaincre de fournir des informations sensibles.

Quels téléphones sont à l’abri des cyberattaques?

Aucun téléphone intelligent n’est parfaitement hermétique, mais des études récentes démontrent que les appareils Android sont plus faciles à pirater. En effet, les applications Android ne sont pas soumises à un contrôle aussi strict et peuvent être téléchargées à partir de sources non sécurisées, un peu partout sur Internet. Cela dit, le système iOS n’est pas à l’épreuve de toutes les cyberattaques.

Par ailleurs, peu de détaillants font la promotion des antivirus pour téléphones intelligents. On recense même des cas où des appareils Android ont été livrés avec des maliciels impossibles à supprimer, c’est-à-dire qu’on y avait installé des applications sans avoir informé l’utilisateur ou demandé son consentement – une situation qui peut compromettre la sécurité et les renseignements personnels.

Les abonnements cachés

Les abonnements cachés sont une nouvelle sorte de fraude financière où des applications mobiles facturent illégalement des frais d’abonnement aux utilisateurs après la période d’essai. Quand vous cherchez des applications pour gérer votre entreprise (ou votre vie personnelle!), renseignez-vous bien avant de vous abonner à l’essai gratuit. Ce phénomène n’est peut-être pas une cyberattaque, mais vous en subirez les conséquences financières, alors il vaut mieux faire preuve de vigilance.

Assurez-vous d’avoir la protection nécessaire

Si vous envisagez d’assurer votre entreprise contre les cybercrimes, privilégiez une solution qui couvre les appareils mobiles (tablettes, téléphones intelligents, clés USB, disques durs portatifs, etc.) et qui ne se limite pas aux ordinateurs portables.

Consultez la page sur l’assurance des cyberrisques et de l’atteinte à la protection des données pour en savoir plus sur cette protection et ses avantages pour votre entreprise.

Articles Liés :