5 minute read  

Dans les domaines de la construction, de la fabrication et de la vente au détail, de nombreux dangers peuvent entraîner des blessures et des dommages. Les blessures au travail peuvent avoir des conséquences sur vos activités et sur vos résultats, en plus de peser sur le moral de vos employés.

Un plan de santé-sécurité au travail peut vous aider, vous et vos employés, à demeurer en sécurité. Ce plan doit garantir que vos employés disposent de l’équipement nécessaire pour effectuer leur travail en toute sécurité. L’équipement de protection individuelle, ou EPI, inclut les casques de protection, les bottes de sécurité et une panoplie d’autre matériel.

L’EPI agit comme une barrière entre le travailleur et le danger. Le type d’équipement varie grandement selon le type de milieu de travail, le genre de travail effectué et la nature des dangers potentiels présents.

Pendant la pandémie de COVID-19, l’EPI, comme les masques, les gants, les lunettes et les visières, est devenu essential pour prévenir l’exposition au virus et ralentir sa propagation. Les responsable de la santé publique partout au Canada ont rendu l’utilisation d’EPI obligatoire pour les entreprises.

Pour aider votre entreprise à choisir le bon équipement de protection, nous vous proposons une liste des types d’EPI les plus courants.

  • Protection de la tête : Le casque de protection habituel est conçu pour protéger le travailleur contre les blessures à la tête. Les casques sont regroupés en plusieurs types et classes selon le niveau de protection qu’ils offrent contre les chocs et la pénétration d’objets au sommet ou sur les côtés de la tête, et contre les décharges électriques.
  • Protection des yeux : L’équipement de protection des yeux regroupe les lunettes de sécurité, les masques et les visières. Tout travail qui nécessite de marteler, de percer ou de couper des matériaux, ou toute autre activité qui produit des particules volantes, exige le port d’équipement de protection pour les yeux. Les lunettes, dotées d’écrans latéraux de préférence, protègent le travailleur des particules projetées vers lui, tandis que les lunettes de sécurité bien ajustées sur le visage protégeront le travailleur contre la poussière et les débris qui flottent dans l’air.
  • Protection de l’ouïe : L’exposition prolongée à des bruits forts est l’une des causes principales de perte de l’ouïe. C’est pourquoi les travailleurs exposés à des bruits dans leur milieu de travail doivent porter des protecteurs d’oreilles en tout temps. Il peut s’agir de bouchons d’oreilles, qui sont généralement fabriqués de mousse qui épouse facilement la forme du canal auditif, de capsules protectrices extra-auriculaires, de bandeaux rigides dotés de bouchons réutilisables ou de serre-tête antibruit qui couvrent chaque oreille en totalité. C’est pourquoi les travailleurs exposés à des bruits dans leur milieu de travail doivent porter des protecteurs d’oreilles en tout temps. Il peut s’agir de bouchons d’oreilles, qui sont généralement fabriqués de mousse qui épouse facilement la forme du canal auditif, de capsules protectrices extra-auriculaires, de bandeaux rigides dotés de bouchons réutilisables ou de serre-tête antibruit qui couvrent chaque oreille en totalité.
  • Protection des mains : Il existe différents types de gants protecteurs adaptés à une multitude de dangers. On trouve des gants de protection contre les agents chimiques, l’abrasion, les coupures et les piqûres. D’autres offrent une protection contre la chaleur et le froid extrêmes, ainsi que contre les dangers de nature électrique.
  • Protection respiratoire : Il existe plusieurs types d’équipement de protection respiratoire, comme le simple masque protecteur contre la poussière conçu pour filtrer les particules en suspension, les respirateurs à réservoir filtrant offrant une protection contre les produits chimiques et les appareils à adduction d’air utilisés dans les endroits où le niveau d’oxygène est trop faible ou les gaz toxiques sont présents.
  • Protection des pieds : Il existe différents types d’équipement pour protéger les pieds contre une vaste panoplie de dangers en milieu de travail. Parmi les caractéristiques essentielles des bottes, on compte la capacité de résister aux chocs et l’écrasement (embouts d’acier ou rigides) et la capacité de résister aux perforations (semelles et parois). Les bottes peuvent également protéger le travailleur contre les décharges électriques, les risques de chute, les blessures aux chevilles et, pour certains types de bottes de protection, contre les coupures. Vous cherchez des chaussures de sécurité? Voici des conseils pour trouver la paire adaptée à vos pieds et à vos besoins en matière de sécurité.
  • EPI spécialisé : Plusieurs autres types d’EPI sont utilisés dans des secteurs précis ou des fonctions particulières. Par exemple, on trouve le masque de soudeur qui protège contre la lumière ultraviolette intense, le masque protecteur contre les éclaboussures utilisé par le chimiste, les pantalons anti-coupures portés par le tronçonneur et même les vêtements aux couleurs voyantes portés par le personnel du contrôle de la circulation.
  • EPI durant une pandémie : Les masques, les gants, les visières et les autres types d’équipement de protection des yeux font partie de l’EPI qui contribue à réduire le risque d’exposition aux virus comme celui de la COVID-19 dans votre milieu de travail. Au Canada, les travailleurs doivent utiliser l’EPI au travail lorsque cela est requis. Le gouvernement du Canada a mis sur pied un centre de ressources pour aider les entreprises à se procurer l’EPI nécessaire durant la pandémie.

Les lois sur la santé et la sécurité définissent l’EPI à utiliser au travail et énoncent généralement de façon claire les normes auxquelles doivent se conformer les employeurs, les superviseurs et les travailleurs. Les exigences de base prévues par la loi ne sont qu’un point de départ et les politiques en milieu de travail qui intègrent le concept de diligence raisonnable doivent souvent être beaucoup plus exhaustives. Un programme relatif à l’EPI devrait être mis en place dans chaque lieu de travail où des dangers potentiels sont présents. Le programme doit inclure les politiques et les procédures à suivre quant au type d’équipement exigé pour chaque type d’emploi et d’emplacement. L’EPI doit également être inspecté et entretenu régulièrement.

Les employeurs doivent fournir des instructions sur le type d’EPI nécessaire et sur les façons adéquates de l’utiliser, de l’entretenir et de le nettoyer. Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail explique comment votre entreprise peut concevoir un programme d’EPI efficace.

Protégez votre entreprise et vos employés avec une assurance fiable

L’EPI n’est pas l’unique façon de protéger vos employés et votre entreprise. La bonne assurance aidera votre entreprise à se rétablir après une blessure, un accident, un sinistre ou des dommages. Chez TruShield Assurance, nous travaillerons avec vous pour concevoir une solution abordable, adaptée à vos risques. Apprenez-en davantage sur notre page des assurances pour entreprises aujourd’hui!

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements qu’il contient. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables des pertes pouvant découler de l’utilisation de ces renseignements.

Articles liés :