Un entrepreneur sur un toit.
6 minute read  

Comme entrepreneur, vous pourriez avoir à vous déplacer sur des chantiers de construction, à travailler sur des structures en hauteur ou à entrer dans des espaces clos. Cela peut comporter de nouveaux dangers pour la santé et la sécurité, notamment des risques d’incendies, de dommages aux équipements, de blessures et de sinistres. Pour vous aider, vos employés et vous, à aborder ces différentes situations de travail et à protéger votre entreprise, nous vous présentons quelques conseils de gestion des risques à prendre en compte dans votre programme de sécurité.

Protection contre les incendies

Si vous travaillez dans un atelier ou une cour, des détecteurs de fumée et d’incendie doivent être sur place, ainsi que des extincteurs. Veillez à installer un éclairage adéquat, par exemple des projecteurs d’illumination, pour vous aider à déceler les risques d’incendie et entreposez correctement l’équipement.

Voici d’autres conseils utiles à retenir pour entreposer votre matériel, vos produits et votre équipement de façon sécuritaire :

  • Le matériel et l’équipement entreposés dans un hangar ou à l’extérieur doivent être répartis en sections séparées contre les incendies, dont le contenu a une valeur maximale de 750 000 $. Essayez d’allouer suffisamment d’espace entre les sections pour pouvoir y accéder facilement.
  • Il faut identifier clairement les matériaux combustibles et les entreposer séparément.
  • Le matériel d’emballage, les combustibles et les explosifs doivent être entreposés à une distance sécuritaire des bâtiments et des entrepôts.

Lignes directrices sur l’utilisation d’appareils de chauffage temporaires

Il se peut que vous ayez recours à des appareils de chauffage temporaires pendant les mois d’hiver si vous travaillez à l’extérieur. Avant de les utiliser, vérifiez qu’ils sont classés et approuvés par un organisme de contrôle homologué comme UL/ULC ou CSA. Chaque appareil possède une plaque signalétique indiquant les distances minimales des matières combustibles, les exigences relatives à la ventilation et le type de carburant de l’appareil. Lorsque vous utilisez un appareil de chauffage temporaire, gardez des extincteurs polyvalents, au minimum de classe 3A 10BC, à proximité.

Travail à chaud

On appelle « travail à chaud » tout processus qui exige l’emploi d’une flamme ou qui peut produire des flammes, des étincelles ou de la chaleur, comme les travaux de soudage, de coupage ou de brasage. Si vous ou vos employés effectuez régulièrement des travaux à chaud, vous courrez un plus grand risque d’incendie. En fait, il s’agit de l’une des trois causes les plus fréquentes d’incendies et de pertes matérielles sur les propriétés assurées.

Avant d’effectuer ce genre de travaux sur la propriété d’un client ou sur la vôtre, inspectez d’abord les lieux et enlevez les matières combustibles. Pour protéger les matières combustibles qui ne peuvent être enlevées, utilisez des barrières thermiques. Surveillez les lieux des travaux pendant au moins soixante minutes après la fin du travail à chaud. En dernier lieu, vérifiez auprès de votre fournisseur d’assurance si votre couverture d’assurance responsabilité comprend des restrictions pour ce qui est du travail à chaud.

Voici des situations potentielles où un incendie peut être déclenché :

  • Les travaux de soudage et de découpe de métal dans des espaces ouverts ou près de fosses, à proximité de pièces, de matières ou d’éléments de construction combustibles.
  • Les étincelles et les scories chaudes produites lors des travaux à chaud peuvent s’envoler, rouler, rebondir et se répandre sur le sol, les murs et d’autres surfaces en hauteur ou se loger dans des fissures.
  • Les étincelles et les scories peuvent aussi parcourir de grandes distances et mettre le feu à tout combustible à proximité, horizontalement ou verticalement. Le rayon minimum à surveiller est de 15 mètres (50 pieds).
  • Les travaux de meulage, de projection thermique, d’application de membrane de toit (procédé à chaud) et même ceux qui visent à dégeler des tuyaux.

Dans bon nombre de cas, les dommages et les sinistres causés par le travail à chaud sont le résultat de la négligence, d’un manque de formation adéquate et du non-respect des directives et des protocoles de sécurité en place. De nombreuses entreprises de construction générale ont un programme de gestion du travail à chaud, qui présente des protocoles de sécurité visant à déterminer les dangers du travail à chaud et à gérer les risques qui y sont associés. Un tel programme comprend aussi l’élaboration de politiques et de procédures, ainsi que l’établissement des responsabilités pour tous les aspects du travail à chaud.

Travail dans des espaces clos

De nombreux entrepreneurs sont amenés à travailler dans des espaces clos au cours d’un projet. Les espaces clos sont des lieux où l’air peut devenir toxique, par exemple un réservoir de stockage, un tunnel d’égout ou une chambre souterraine.

Travailler dans des espaces clos peut être dangereux pour les raisons suivantes :

  • Un niveau d’oxygène trop élevé y augmente les risques d’incendie.
  • Un niveau d’oxygène trop bas provoque la suffocation.
  • Des gaz toxiques ou des vapeurs inflammables peuvent être nocifs pour un travailleur.
  • Des vapeurs pourraient s’enflammer avec la moindre étincelle.

Un plan de sécurité peut vous aider, vous et vos employés, à déterminer si le lieu clos est suffisamment sécuritaire pour y travailler et à savoir comment procéder si c’est le cas. Gardez ces conseils à l’esprit :

  • Évaluez l’air au moyen d’un oxygénomètre ou d’un détecteur de gaz ou de vapeur inflammable. Utilisez des gazomètres pour détecter des gaz toxiques en particulier, comme le sulfure d’hydrogène ou le monoxyde de carbone, ainsi que de multimètres équipés de modules pour la détection de plusieurs gaz toxiques.
  • Les appareils de protection respiratoire autonomes, aussi connus sous l’acronyme APRA, peuvent fournir de l’air respirable quand la teneur en oxygène est trop faible dans l’air ambiant, lorsque plusieurs gaz toxiques sont présents ou lorsqu’on ne sait pas s’il y a des matières dangereuses présentes. Vous pouvez les utiliser, combinés à une tenue de protection contre les agents chimiques.

Chutes

Une autre préoccupation en matière de sécurité à ne pas négliger en tant qu’entrepreneur est le risque de chute, en particulier dans le cadre de travaux sur des tours ou des ponts. Avant que vos employés ou vous ne travailliez sur une structure en hauteur, assurez-vous de participer à des séances d’orientation et à une formation de sécurité.

Si vous êtes un petit entrepreneur ou sous-traitant engagé pour effectuer une tâche sur une structure en hauteur, vérifiez qu’il y a des mesures de protection en place pour aider à prévenir les chutes. Les garde-corps sont les dispositifs les plus courants, mais si leur présence est impossible ou peu pratique, assurez-vous d’avoir accès à l’un de ces équipements :

  • Un dispositif de limitation du déplacement, parfois appelé dispositif pour travaux en élévation, composé d’une ceinture ou d’un harnais porté par le travailleur, ainsi que d’une longe (ou corde de sécurité) attachée à un point d’ancrage. Les personnes travaillant sur un toit, par exemple, peuvent utiliser ce dispositif de sécurité.
  • Un dispositif antichute conçu pour stopper la chute du travailleur de façon sécuritaire. Il comprend un harnais de sécurité (les ceintures ne sont pas recommandées), ainsi qu’une longe absorbant les chocs, qui doit être fixée à un point d’ancrage sûr. Si le travailleur tombe, la longe amortira le choc en partie. Le travailleur se trouvera alors suspendu dans les airs et pourra grimper ou attendre d’être secouru. Les personnes qui travaillent à une hauteur très élevée, comme dans une tour en acier par exemple, utilisent des dispositifs antichute.

Police personnalisée selon les risques auxquels vous êtes exposé chaque jour

Notre équipe peut vous aider à protéger votre entreprise des risques auxquels vous êtes exposé tous les jours avec des solutions couvrant tout un éventail de risques, que ce soit les bris d’équipement, les pertes matérielles ou la responsabilité civile. Nous prenons le temps de comprendre vos activités afin de concevoir une protection qui répond à vos besoins. Pour en savoir plus, allez dès aujourd’hui à notre page décrivant l’assurance des entrepreneurs!

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables des pertes pouvant découler de l’utilisation de ces renseignements.