préparation entreprise feu de végétation
5 minute read  

En 2021, les dommages assurés découlant d’une catastrophe causée par des événements météorologiques extrêmes ont atteint 2,1 milliards de dollars au Canada, selon le Bureau d’assurance du Canada (BAC). Les pertes provoquées par les feux de végétation, un des nombreux types de catastrophes causées par des événements météorologiques extrêmes, sont particulièrement élevées. Par exemple, en 2021, deux feux de végétation sont survenus à Lytton et à White Rock Lake, en Colombie-Britannique, et ont causé des dommages assurés totalisant 179 millions de dollars.

Au Canada, la plupart des feux de végétation se produisent entre les mois d’avril et de septembre et surviennent principalement dans des forêts et des prairies. Chaque année, en moyenne, 8 000 feux ravagent quelque 2,5 millions d’hectares de végétation, selon la Croix Rouge canadienne.

Un rapport du gouvernement fédéral sur les changements climatiques prévoit que les épisodes de chaleur extrême seront plus fréquents et intenses, ce qui augmentera la gravité des vagues de chaleur, des sécheresses et des risques de feux de végétation. Bien que des conditions plus sèches dans les forêts et les prairies canadiennes puissent sembler inoffensives, lorsque ces conditions s’accompagnent d’une augmentation de la foudre en été, elles deviennent propices à l’apparition de feux de végétation.

L’incidence des feux de végétation sur les entreprises :

Même si un feu de forêt se déclare à plus d’un kilomètre de distance, les bâtiments et les structures de votre entreprise risquent quand même de subir des dommages importants. Oui, malgré la distance qui les sépare du brasier. Pourquoi? Des tisons peuvent être transportés par le vent. Alors, si des matières combustibles se trouvent à proximité de votre propriété (p. ex. des matières végétales sèches), le risque d’incendie augmente.

Bien que les dommages causés par le feu soient une préoccupation majeure, les feux de végétation entraînent d’autres complications qui peuvent avoir des répercussions sur une entreprise, notamment les ordres d’évacuation et de fermeture, l’interruption des activités en raison des restrictions d’accès au site et les dommages causés aux infrastructures essentielles comme les lignes électriques. Les propriétaires d’entreprise peuvent également subir une perte de revenus si leur entreprise est fermée en raison de travaux de réparation après un incendie.

Mesures pouvant être prises par les entreprises pour se préparer à un éventuel feu de végétation

L’élaboration d’un plan d’action peut vous aider à limiter les répercussions négatives et les dommages subis en cas de feu de végétation. Voici quelques éléments dont vous devriez tenir compte avant, pendant et après un feu de végétation :

Avant la saison des feux de végétation :

Si vous n’avez pas de plan, vous courez à l’échec. Il importe d’élaborer un plan d’intervention en cas de feu de végétation et de le rendre accessible à tous les employés. Le plan devrait comprendre ce qui suit :

  • Plusieurs parcours d’évacuation
  • Les points de rassemblement désignés
  • Un plan de communication
  • Les coordonnées des personnes à contacter en cas d’urgence

Si votre entreprise compte des employés, il peut être utile d’organiser des exercices pour s’assurer que ceux-ci sauront comment réagir en cas de feu de végétation et pour les familiariser avec les parcours d’évacuation.

Un plan d’intervention peut aider vos employés à demeurer en sécurité et augmenter les chances que votre entreprise reste en affaires.

Préparer la propriété en vue de la saison des feux de végétation

Vérifiez s’il y a des matières combustibles sur la propriété, comme des débris, des clôtures de bois et des structures utilisées à des fins d’entreposage.

Les normes de la National Fire Protection Association (NFPA) recommandent que les bâtiments, les véhicules, les réservoirs de carburant et les lieux d’entreposage extérieurs soient espacés d’au moins 10 mètres des secteurs boisés ou de hautes herbes. Si on trouve des conifères sur les lieux, comme des pins ou des sapins, la zone tampon devrait s’étendre sur au moins 30 mètres.

Enlevez les branches mortes et les débris d’émondage qui se trouvent dans les espaces à découvert et près des bâtiments, surtout si ces derniers sont construits dans une pente. Les arbres doivent être émondés régulièrement afin que les branches soient éloignées du sol. Il faut garder les toits et les gouttières libres de feuilles, de branches, d’aiguilles de pin ou d’autres débris qui pourraient alimenter un incendie.

Entreposez les matériaux combustibles et inflammables dans des contenants homologués, à une distance acceptable des bâtiments, des clôtures et des véhicules. Renseignez-vous auprès des autorités locales pour connaître les lois et règlements à respecter dans votre région.

Pendant un feu de végétation

Si un feu de végétation se déclare dans votre région, écoutez les nouvelles pour vous tenir au courant des avis d’évacuation et des autres consignes des autorités locales. Inscrivez-vous aussi au service En Alerte pour recevoir les alertes importantes concernant votre région.

Voici des mesures que vous pouvez mettre en place pour aider à protéger votre entreprise :

  • Fermez les fenêtres et les portes, et bouchez les prises d’air pour réduire les risques d’exposition à la fumée et à la poussière.
  • Éteignez le système de climatisation et les génératrices de secours, coupez l’électricité et fermez les entrées de gaz.
  • Couvrez les évents, les fenêtres et les autres ouvertures de ruban à conduits et de panneaux de contreplaqué.
  • Utilisez un système d’arrosage pour bien tremper votre toit et votre terrain (à moins que les autorités locales aient limité la consommation d’eau).

Après un feu de végétation

Si un bâtiment ou d’autres structures sur une propriété doivent être réparés ou reconstruits après un incendie, il peut être avantageux d’envisager l’utilisation de matériaux résistants au feu. L’emploi de matériaux incombustibles, comme le métal au lieu du bois, est un autre élément à prendre en compte. Même le choix de certains types de revêtements de toit, de parements, de portes et de fenêtres peut faire une différence s’ils ont une résistance au feu supérieure.

Votre assurance répond-elle aux besoins de votre entreprise?

En raison des changements climatiques, la fréquence des désastres découlant d’événements météorologiques extrêmes, comme les feux de végétation, est appelée à augmenter au cours des prochaines années. La mise en place d’un plan d’intervention dans votre petite entreprise pourrait vous aider à limiter les dommages éventuels et à assurer votre sécurité ainsi que celle de vos employés.

Renseignez-vous sur les types d’assurance dont votre entreprise pourrait avoir besoin ou demandez une soumission dès aujourd’hui.

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables des pertes pouvant découler de l’utilisation de ces renseignements. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.