damaged roof from high wind storm
5 minute read  

Saviez-vous que les vents forts peuvent être assez puissants pour arracher le toit de votre bâtiment? Les zones de basse pression atmosphérique sont davantage propices à la formation d’importantes tempêtes de vent et de tornades, et même s’ils ne sont pas fréquents, les dommages matériels causés par des vents violents peuvent survenir dans n’importe quelle région. Les vents forts et la pluie que peuvent entraîner ces conditions météorologiques risquent d’endommager votre toit, de perturber les activités de votre entreprise et d’avoir une incidence sur vos finances.

Nous avons compilé quelques pratiques exemplaires qui vous aideront à protéger votre bâtiment contre les dommages causés par les vents violents.

Conception et construction d’un toit

Il est important de choisir un type de toit dont la conception et la construction sont adaptées à vos activités pour assurer la stabilité, la durabilité et la résistance aux dommages du bâtiment dans les endroits exposés à des vents violents.

La pente du toit fait référence à l’angle d’inclinaison du toit. Les bâtiments commerciaux sont généralement pourvus de toits plats, de toits à faible pente ou de toits à pente raide; les immeubles d’habitation et les immeubles de bureaux ont tendance à n’avoir que des toits plats, tandis que l’on retrouve couramment des toits à pente raide sur les maisons.

Voici quelques types de toits courants :

  • La couverture multicouches :
    Elle est formée de plusieurs couches de feutre à toiture et d’asphalte qui sont superposées et entrelacées de façon à former une membrane de toit.
  • La couverture métallique :
    Ce revêtement de toit est formé de pièces ou de tuiles de métal. Les couvertures métalliques sont un type de toit populaire pour les bâtiments commerciaux en raison des différents matériaux disponibles.
  • La couverture en bitume modifié :
    Il s’agit d’un revêtement à base d’asphalte conçu pour les bâtiments dotés d’un toit plat ou à faible pente. Il est composé d’asphalte auquel on ajoute du caoutchouc ou du plastique polymérisé, et que l’on renforce de fibre de verre afin de produire une membrane étanche qui est à la fois souple et robuste.
  • La membrane de toit thermodurcissable :
    Ce type de revêtement est fait d’un caoutchouc synthétique extrêmement durable, largement utilisé pour les bâtiments dotés d’un toit à faible pente.
  • Le toit végétalisé :
    Le toit végétalisé est probablement l’un des types de toits les plus polyvalents parmi ceux qui sont offerts sur le marché pour les bâtiments commerciaux. Ce système de toit est constitué d’une membrane étanche qui recouvre un toit plat ou à faible pente et sur laquelle on fait pousser des végétaux.

Comment les vents violents parviennent-ils à arracher des toits?

Lorsque des vents violents soufflent au-dessus de votre toit, ils créent une zone de basse pression dans l’atmosphère. La pression autour de votre toit est alors plus basse que la pression atmosphérique sous le toit. Simultanément, les courants d’air qui pénètrent dans le bâtiment par une fenêtre ou une porte ouverte créent une pression à l’intérieur qui entraîne une poussée d’air verticale. L’effet de succion soulève le toit, qui est ensuite emporté par le vent. L’air sous pression à l’intérieur de votre bâtiment se conjugue à la puissance du vent qui tire de l’extérieur pour arracher votre toit. On appelle ce phénomène le principe de Bernoulli.

Conseils pour prévenir les dommages à la toiture

  1. Assurez-vous que le mode de construction de votre toit respecte les normes du code du bâtiment.
    Ce conseil est particulièrement important pour les toits plus anciens, car le propriétaire précédent n’a peut-être pas fait appel aux services d’un couvreur fiable détenant un permis.
  2. Rendez votre toit étanche.
    Assurez-vous que les bords du toit ont été scellés à l’aide d’un bitume de collage pour empêcher les vents violents de pénétrer sous le revêtement. Vérifiez aussi que le platelage du toit est bien scellé.
  3. Installez un support de couverture à l’épreuve du vent.
    Au moment d’installer le support de couverture (qui sert de fond de clouage pour le matériau de couverture), assurez-vous que celui-ci résiste au vent. Le support de couverture constitue la deuxième ligne de défense contre les vents violents.
  4. Entretenez le matériau de couverture.
    Inspectez régulièrement le matériau de couverture pour détecter toute section fissurée, usée, recourbée ou manquante; inspectez également le vide sous toit pour déceler des signes de dégât d’eau. Vous réduirez ainsi le risque de voir votre toit être emporté par le vent en raison de la détérioration de ses composants. Remplacez le matériau de couverture lorsqu’il approche de la fin de sa durée de vie utile.
  5. Entretenez la charpente de votre toit.
    Inspectez régulièrement la structure pour détecter tout élément fissuré, usé ou pourri, qu’il s’agisse d’une ferme de toit ou d’un chevron. Inspectez aussi régulièrement les autres parties de la charpente.
  6. Installez des tirants pour ouragans.
    Les tirants pour ouragans sont des dispositifs de fixation en acier galvanisé qui permettent de relier la toiture aux chevrons ou aux fermes de toit de votre bâtiment, afin d’empêcher qu’elle soit emportée par le vent par temps violent. Ces dispositifs offrent différents niveaux de résistance aux forces de soulèvement du vent; assurez-vous de choisir le calibre du tirant en fonction de la force des vents dans votre région. Les Calculateurs de charges dues au vent pour revêtement de toit et système de couverture végétalisée du gouvernement du Canada permettent d’évaluer le danger associé à la force des vents dans une région donnée.
  7. Attachez votre toit avec des cordes.
    Si vous avez un bâtiment commercial de petite taille et de faible hauteur et que l’on prévoit qu’une tempête de vent touchera votre localité, vous pouvez attacher votre toit avec un système de cordes afin de l’ancrer solidement en place. Les cordes sont attachées de part et d’autre du bâtiment à des blocs de béton installés sur le sol.

Que faut-il faire après des vents violents ou des tempêtes?

Après une tempête, il peut être difficile de déterminer la gravité des dommages causés à votre toit, surtout si vous procédez à une inspection à partir du sol. Examinez et documentez les dommages autant que vous le pouvez, tout en restant à une distance sécuritaire. Les dommages subis par votre toit peuvent comprendre des abrasions mineures, des éléments mal fixés, des sections dépourvues d’asphalte ainsi que des morceaux de revêtement de toit ou d’autres matériaux arrachés. Votre toit peut aussi avoir été endommagé par la chute d’objets ou des débris provenant d’arbres et des lignes électriques touchés par la tempête.

Retenez les services d’un couvreur professionnel détenant un permis afin qu’il inspecte votre toit, surtout à partir d’un point de vue situé en hauteur. Lorsque vous pouvez le faire en toute sécurité, nettoyez les débris qui jonchent votre toit et votre cour. Vérifiez l’intérieur de votre bâtiment pour voir s’il y a des fuites, une décoloration des murs ou d’autres dommages.

Avez-vous la protection nécessaire?

Malgré tous vos efforts, il arrive que les choses tournent mal. Voilà pourquoi une assurance appropriée peut vous être utile. Pour en savoir davantage sur les façons dont une police d’assurance adaptée à vos besoins peut vous aider à protéger votre entreprise, vos employés et votre rentabilité, visitez notre page consacrée à l’assurance des biens des entreprises dès aujourd’hui!

 

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus pour responsables des pertes pouvant découler de leur utilisation. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.