4 minute read  

La plupart des propriétaires de petite entreprise se voient comme des preneurs de risques. Mais être trop téméraire peut coûter cher. C’est pourquoi les propriétaires d’une petite entreprise en phase de croissance doivent connaître les principaux risques qui les guettent pour bien s’y préparer. Nous vous présentons ici cinq risques qui pourraient nuire à votre petite entreprise et expliquons comment une assurance des entreprises peut vous aider à protéger le fruit de vos efforts.

Les cinq principaux risques pour les petites entreprises

1. Risques de responsabilité civile

Peu importe la nature de vos activités, vous subirez sans doute un sinistre à un moment ou un autre. Il est malheureusement impossible de prévenir tous les risques de responsabilité civile, mais vous pouvez quand même vous protéger. L’assurance de la responsabilité civile des entreprises vous couvre au cas où votre entreprise serait tenue pour responsable de dommages (généralement corporels ou matériels) subis par un tiers, y compris lorsque vous ou vos employés travaillez chez un client. En effet, endommager accidentellement les biens d’un client, par exemple, pourrait faire un trou dans votre budget et entacher votre réputation. Souscrire la bonne assurance contribuera à protéger votre entreprise dans ce genre de situations.

2. Risques de dommages matériels

Si vous exploitez un commerce de détail, un atelier ou un bureau, certains dangers pourraient échapper à votre vigilance et endommager vos biens inopinément. Par exemple, si une prise de courant défectueuse provoque un incendie électrique, certains biens essentiels (équipement, stocks, meubles, appareils électroniques ou autres) pourraient être endommagés. Avec les frais de réparation et de remplacement qui s’additionnent, vous risquez de vous retrouver dans une fâcheuse situation. Dans un tel cas, une assurance des biens des entreprises couvrira une partie des frais, ce qui diminuera votre stress et vous permettra de vous concentrer sur la reprise de vos activités.

Beaucoup de propriétaires de petite entreprise exercent leurs activités à partir de leur domicile, qui, bien souvent, est leur bien le plus important. Si vous souscrivez une assurance habitation, sachez qu’elle ne couvre pas automatiquement les pertes ou les dommages liés à votre entreprise. Pour assurer les sinistres touchant votre entreprise, comme les chutes et le vol, il vous faut une assurance pour entreprises à domicile. Évaluez vos biens pour connaître les pertes auxquelles s’expose votre entreprise et savoir de quelle assurance vous aurez besoin pour réparer votre domicile et remplacer vos biens.

3. Risques de pertes d’exploitation

Beaucoup de situations imprévues pourraient avoir des conséquences à long terme pour votre entreprise. En effet, un incendie ou une tempête pourrait endommager gravement votre entreprise et vous obliger à fermer boutique le temps des réparations. Mais votre entreprise survivrait-elle à une fermeture temporaire? Dans bien des cas, la fermeture qui devait être temporaire devient définitive. Si vous n’avez plus d’entrée d’argent ou que vos revenus d’entreprise ont diminué considérablement, vous risquez de voir les factures récurrentes s’empiler très rapidement. Une assurance des pertes d’exploitation peut vous éviter de vous faire ensevelir en vous aidant à compenser vos pertes de revenu et à payer vos frais d’exploitation récurrents en attendant de rouvrir vos portes. Cette assurance est très utile pour protéger votre entreprise contre l’inattendu.

4. Cyberrisques

De nos jours, les grandes entreprises ont les moyens de s’offrir les meilleurs outils pour se protéger contre les cybercrimes. Et comme elles améliorent leurs mesures de sécurité, les pirates se tournent vers les petites entreprises, qui ne peuvent se payer des solutions de sécurité aussi performantes. En fait, les petites entreprises sont devenues la cible de choix des cybercriminels. Avec des revenus limités, il est plus difficile pour elles d’investir en sécurité, ce qui les rend davantage vulnérables. Souscrire une assurance des cyberrisques et de l’atteinte à la protection des données et prendre des mesures préventives pour mieux vous protéger contre les menaces liées à Internet fera de vous une cible moins alléchante pour les cybercriminels.

5. Risques juridiques

Souvent, les nouveaux entrepreneurs non pas l’expérience nécessaire pour analyser chaque détail de chaque contrat, ou négligent des éléments par erreur. Malheureusement, ces oublis peuvent finir par occasionner des problèmes. Une assurance des frais juridiques vous évitera d’assumer des risques supplémentaires liés à vos fournisseurs et à vos clients, et couvrira les frais juridiques associés aux poursuites en justice (que votre entreprise en soit l’instigatrice ou la partie visée). Il s’agit là d’une décision simple qui pourrait vous éviter de grosses dépenses à long terme – autant en matière de frais juridiques que d’assurance.

L’assurance est un élément clé du plan d’affaires. En comprenant les risques présentés ici, vous serez bien outillé pour agir en amont et protéger votre propriété et vos biens en cas de problème.

Articles liés :

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus pour responsables des pertes pouvant découler de leur utilisation. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.