6 minute read  
Gérer une petite entreprise, n’importe quelle petite entreprise, c’est à la fois excitant et très prenant. De la présentation du magasin au respect des échéances des clients, les responsabilités ne manquent pas, et avec autant de choses sur le feu viennent un certain nombre de risques pour votre entreprise, et pour votre portefeuille. Le problème, c’est que ce ne sont pas toujours de grands risques : une erreur d’étiquetage ou une fuite d’eau dans votre commerce pourraient échapper à votre attention pendant un certain temps, mais elles risquent d’avoir de graves conséquences sur vos activités quotidiennes, et sur vos profits.

Protéger l’entreprise que vous avez mis tant d’efforts à bâtir.

Vous avez investi beaucoup de temps, d’argent et d’efforts pour démarrer et faire grandir votre entreprise. Il est donc particulièrement important d’avoir un plan pour la protéger. Souscrire la bonne assurance pour votre petite entreprise est une bonne façon de vous prémunir contre des sinistres majeurs, mais devant l’offre foisonnante, vous ne savez peut-être pas quelle assurance convient le mieux à votre entreprise. Qui plus est, magasiner une assurance est un processus long, laborieux et, disons-le, plutôt ennuyeux. Bonne nouvelle : nous vous présentons ici des descriptions claires et concises des différentes assurances qui pourraient vous être utiles. Peu importe votre secteur d’activité (services, construction, vente), nous vous éclairerons sur les protections qui conviennent le mieux à votre petite entreprise.

Que faut-il assurer?

Pour définir les besoins d’assurance de votre petite entreprise, il y a trois aspects à considérer : vos biens, vos activités et vos finances. Selon la nature de vos activités, il faudra porter une attention plus particulière à certains de ces aspects. Pour vous faire gagner du temps, nous vous présentons certaines des principales assurances qui vous aideront à protéger ces trois aspects essentiels de votre entreprise.

1. Vos biens

Avez-vous une boutique ou un atelier? Utilisez-vous un véhicule pour mener vos affaires? Est-ce que votre petite entreprise est basée à votre domicile? Voilà autant de questions auxquelles vous devez répondre pour évaluer les besoins d’assurance de votre petite entreprise. Voici les principales assurances qui pourraient vous être utiles pour protéger vos biens :
  • Assurance des biens des entreprises : Cette assurance couvre la bâtisse qui abrite votre petite entreprise, qu’il s’agisse d’une boutique ou d’un atelier, de même que son contenu (équipement, appareils électroniques, mobilier, stocks, matériel, etc.). Si le four électrique de votre pâtisserie est détruit dans un incendie, cette assurance vous donnera un coup de pouce pour le remplacer sans dépenser une fortune. Les biens extérieurs, comme les affiches, les clôtures et les éléments d’aménagement paysager, peuvent aussi être inclus, ce qui vous aidera par exemple à couvrir les frais de réparation si on vandalise votre enseigne.
  • Assurance automobile des entreprises : Si vous ou vos employés utilisez un véhicule pour faire rouler les affaires, il vous faut une assurance auto des entreprises. De l’électricien qui va de chantier en chantier au fleuriste qui livre de somptueux bouquets, cette assurance vous couvrira si vos véhicules sont endommagés ou si vos employés sont blessés dans un accident de la route. Si vous utilisez votre véhicule personnel pour affaires, sachez que vous n’êtes pas nécessairement entièrement couvert par votre assurance auto des particuliers. Si votre véhicule personnel arbore un lettrage publicitaire par exemple, il est fort probable que votre assurance des particuliers ne s’applique pas.
  • Assurance pour entreprises à domicile : Si vous avez établi vos quartiers professionnels dans le confort de votre foyer, votre assurance habitation ne couvre peut-être pas tous vos biens professionnels – l’équipement d’affaires, par exemple, est exclu. Il est donc important de protéger les biens de votre entreprise en souscrivant des protections supplémentaires. L’assurance pour entreprises à domicile vous aidera à assumer les coûts liés à différents sinistres (équipement endommagé, stocks volés, chutes de clients, etc.).

2. Vos activités

Quelqu’un fait une chute chez vous; un client subit des dommages corporels parce que le produit que vous lui avez vendu est défectueux… voilà deux situations classiques qui pourraient mener à des poursuites. Heureusement, il existe différentes formes d’assurance de la responsabilité civile pour se prémunir contre ce risque et mener ses activités quotidiennes en toute quiétude :
  • Assurance de la responsabilité civile des entreprises : L’assurance de la responsabilité civile des entreprises est la base de toute assurance des entreprises. Elle protégera votre petite entreprise si elle est tenue pour responsable des dommages corporels subis par un client, un fournisseur ou tout autre tiers. Si un client glisse dans l’escalier de votre boutique et qu’il se blesse par exemple, il pourrait poursuivre votre entreprise même si les marches étaient impeccables. Vous devez vous prémunir contre ce type de sinistre. En effet, les chutes sont la principale cause d’hospitalisation consécutive à des blessures au Canada. Cette assurance vous sera également utile si vous ou vos employés êtes tenus pour responsables des dommages matériels causés à un tiers. Par exemple, un traiteur qui renverse une marmite pleine de chili sur le tapis blanc d’un client se tournera vers cette assurance pour couvrir une partie des dommages-intérêts qu’il pourrait être condamné à payer. L’assurance de la responsabilité civile pour petites entreprises est essentielle, quel que soit votre secteur.
  • Assurance de la responsabilité civile associée aux produits : Cette assurance sert à protéger les petites entreprises qui seraient tenues pour responsables de dommages corporels ou matériels subis par un tiers en raison d’un produit qu’elles vendent ou fabriquent. Défaut de conception, de fabrication ou de commercialisation… tous peuvent être à l’origine de poursuites salées. Si un client subit des dommages corporels en raison d’un électroménager que vous lui avez vendu, vous pourrez faire appel à cette assurance en cas de poursuite. Si votre petite entreprise vend ou fabrique des produits, vous auriez intérêt à souscrire cette assurance. Elle est généralement incluse dans l’assurance de la responsabilité civile des entreprises, mais il vaut quand même mieux vous en assurer!
  • Assurance de la responsabilité civile professionnelle : Cette assurance protégera votre petite entreprise contre les poursuites engagées par des clients mécontents de vos services professionnels, parce que vous n’avez pas respecté l’échéance fixée par exemple. Si un client subit des pertes financières en raison de votre travail (ou de votre incapacité à faire le travail) et qu’il vous poursuit, cette assurance vous aidera à assumer les frais qui en découlent. Il en va de même si le client juge avoir perdu de l’argent parce que vos services professionnels n’étaient pas à la hauteur. Si vous exploitez une petite entreprise de service, vous auriez intérêt à souscrire une assurance de la responsabilité civile professionnelle.

3. Vos finances

Les sinistres peuvent prendre différentes formes. Pour des propriétaires de petite entreprise d’Hamilton en Ontario, il s’est agi d’actes de vandalisme ayant causé des dommages évalués à 100 000 $. De telles situations pourraient vous forcer à fermer boutique temporairement. Vous perdriez alors une bonne part (ou même la totalité) de vos revenus nets pendant que vous effectuez les réparations, mais les factures, les salaires et les autres frais d’exploitation récurrents, eux, continueraient de s’accumuler. Heureusement, il existe une assurance pour vous protéger en cas de pertes de revenu.
  • Assurance des pertes d’exploitation : En souscrivant cette assurance, vous pourrez continuer de payer vos factures et autres frais en l’absence de revenu, ce qui vous permettra de garder la tête hors de l’eau pendant l’interruption de vos activités en raison d’un sinistre assuré. Disons que votre entreprise doit fermer le temps de se relocaliser ou de faire des travaux à la suite d’un incendie. Une assurance des pertes d’exploitation compensera une partie des pertes de revenu pour garder votre entreprise en vie en attendant qu’elle redevienne opérationnelle.

Comment choisir les bonnes protections pour mon entreprise?

Il est bon de se rappeler que chaque entreprise est unique, et que ses protections devraient l’être tout autant. Même avec l’aide des brèves descriptions ci-dessus, il n’est pas nécessairement facile de savoir exactement quels types d’assurance il vous faut. Heureusement, il y a notre outil d’estimation en ligne. Pour avoir une idée des protections dont vous avez besoin et du montant de la prime, il suffit de répondre à quelques questions en ligne au sujet de votre entreprise. Vous pouvez aussi appeler nos experts en assurance pour petites entreprises au 1.844.429.9480.

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements qu’il contient. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus pour responsables des pertes pouvant découler de l’utilisation de ces renseignements. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.