3 minute read  

Nos clients sont toujours à l’affût de trucs pour faire baisser leur prime d’assurance auto. Quoique réglementé, le marché de l’assurance automobile est aussi très concurrentiel, et le meilleur moyen de payer moins cher d’assurance, c’est de comprendre comment les primes sont calculées et de comparer les offres. En effet, les taux varient beaucoup d’un assureur à l’autre en fonction de leur appétit pour le risque.

Quelques conseils pour faire baisser sa prime d’assurance auto

Modifiez votre assurance

Relisez votre contrat d’assurance : c’est un excellent point de départ pour comprendre pour quoi vous payez et trouver comment obtenir des réductions. Vérifiez que les protections et les montants correspondent bel et bien à vos besoins actuels. Par exemple, si vous pensez acheter bientôt une nouvelle voiture parce que la vôtre prend de l’âge, vous pourriez vous passer de la garantie collision ou versement. Bien sûr, la façon la plus simple de faire baisser la prime est d’augmenter la franchise! Mettre de l’argent de côté au cas où vous auriez un sinistre à déclarer peut être payant à long terme si les primes mensuelles sont moins élevées.

Regroupez vos assurances

Votre véhicule n’est probablement pas la seule chose que vous assurez. La plupart des gens souscrivent une assurance habitation (propriétaire occupant ou locataire), et certaines personnes détiennent aussi une assurance des entreprises. Or, si vous regroupez vos assurances, la plupart des assureurs vous proposeront un rabais. La combinaison auto et habitation est très fréquente, mais certaines compagnies d’assurance vous permettront de regrouper toutes vos assurances. Communiquez avec votre assureur pour en savoir plus sur les offres groupées.

Installez un dispositif antivol

Si vous souscrivez une garantie accidents sans collision ni versement, pensez à protéger votre véhicule quand vous n’êtes pas au volant. Certaines marques et certains modèles sont souvent volés, ce qui peut faire augmenter la prime. La plupart des voitures neuves sont équipées d’un dispositif antivol, mais ce n’est pas le cas de tous les anciens modèles. Si vous installez un dispositif antivol approuvé par le Bureau d’assurance du Canada, vous pourriez obtenir une réduction de prime.

Posez des pneus d’hiver

Les automobilistes canadiens doivent adapter leur conduite au gré des saisons, particulièrement en hiver. Par mesure de sécurité, il est recommandé (et même exigé dans certaines provinces) de préférer les pneus d’hiver aux pneus quatre-saisons pendant la saison froide. Vous serez même récompensé pour votre prévoyance! S’il était déjà pratique courante d’offrir une réduction aux conducteurs qui posent des pneus d’hiver, depuis 2016, tous les assureurs ontariens consentent ce rabais.

Conduisez prudemment

Conduire prudemment est la meilleure façon de maintenir sa prime à un prix plancher. Depuis l’avènement de nouvelles distractions comme les téléphones intelligents, les écrans tactiles et les GPS, il est plus important que jamais de garder les yeux sur la route. La distraction au volant, la conduite avec facultés affaiblies et la conduite dangereuse peuvent causer des accidents et sont punissables par la loi. De telles infractions entachent le dossier de conduite et font augmenter la prime, qui pourrait ne pas rebaisser avant dix ans. Si vous souscrivez les avenants de pardon en cas d’accident et en cas d’infraction offerts par certains assureurs, votre prime n’augmentera pas au premier accroc.

Autres facteurs à considérer

D’autres facteurs pourraient vous aider à réduire votre prime d’assurance auto. Quand vous déciderez de changer de véhicule, renseignez-vous sur ceux qui coûtent le moins cher à assurer. Vous économiserez en choisissant une voiture un peu prisée des voleurs et qui ne coûte pas cher à réparer. Évaluez aussi le kilométrage parcouru pour aller travailler. En réduisant la distance parcourue – en utilisant le transport en commun, en faisant du covoiturage ou en télétravaillant –, vous devriez payer moins cher.

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements présentés. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables des pertes pouvant découler de leur utilisation. Consultez votre contrat d’assurance pour connaître les conditions et les exclusions qui s’appliquent.